top of page

Les fabuleuses histoires de Sala Inga : rencontre avec la flamme Rouge



Bonjour/ Mboté à tous


J’ai trouvé cette méditation très particulière parce que j’ai l’impression d’avoir manqué un gros morceau de la méditation.


Je me rappelle avoir fait la respiration et la relaxation avec la flamme qui remonte le long du corps sans problème puis plus rien, un énorme trou noir.. j’ai pourtant la certitude d’être restée éveillée et connectée tout le long, c’est assez particulier comme expérience..



Je me rappelle avoir entendu Ntumwa dire de regarder autour de nous et de contempler les magnifiques êtres rouges, moi ce que je voyais à ce moment la, c’était 4 êtres rouges , 2 avec des sorte de bâtons dans les mains qui me montrent une sorte de porte, rouge elle aussi. Ce sont des êtres sans visages, comme des concentrations d’énergie pure. J’avance et ces êtres m’emboitent le pas. J’arrive alors dans une sorte de, comment dire? j’ai vraiment l’impression d’être dans un organe. Il y a de la chaire partout autour de moi, du sang, j’ai la sensation d’être dans un utérus ou dans un muscle cardiaque.


Les parois sont gluantes, sanguinolentes et je suis face a un labyrinthe de couloirs, je suis en réalité au stade du microcosme je côtoie l’infiniment petit à l’intérieur de moi, je suis de même grosseur qu’une globule rouge. Je vois le sang circuler autour de moi…Par moment il y a des sortent de spasmes, et je suis prise de sursaut, comme un organe qui vit.



Les 4 êtres continuent à me suivre. A un moment je touche une paroi et elle m’aspire carrément. Je reste coincé, avec la sensation d’être prise dans un muscle, je reste là, compressée par cet amas de chaire.


Lorsque je réussis à sortir, le décor a complètement changé. Je suis à la sortie d’une grotte, en hauteur, vraiment au somment d’une sorte de falaise avec le vide en contrebas. Au loin un joli foret avec cocotiers, vraiment des arbres qui me sont familiers, certainement un paysage tropical . Un oiseau blanc apparait devant moi et tiens un petit papier dans son bec, comme un post it ou une petite enveloppe. Ce qui est surprenant est que pendant toutes ces visualisations j’entends au loin la voix de Ntumwa qui demande de regarder autour de nous, et d’admirer tous ces êtres qui sont la…


De mon coté je ne vois toujours personne.


Soudain une énorme main apparait devant moi, celle d’un géant de terre, mais vraiment rouge. Il es tellement haut que je suis incapable de voir sa tête, qui se trouve bien au delà des nuages, ni l’extrémité de ses pieds. Je comprends que je dois monter sur sa main et il me déplace alors un peu plus haut, cette fois au sommet de la falaise. Il me dépose et la, dans ma tête j’entends : « j’écoute ». Je commence alors à parler de ma famille, à remettre mes doléances, nous avons échangé un moment,


Ensuite comme demandé dans l’audio je le remercie, remonte dans sa main et il me redépose à l’entrée de la grotte du départ. Je fais le chemin inverse, je retourne dans l’amas de chaire, repasse dans les couloirs. A un moment j’ai pensé qu’il s’agissait peut être de mon mwelo muzizi..mais je ne sais pas vraiment…Je vois enfin la fameuse porte et je sors…


Voila. cette méditation de la flamme rouge me laisse très perplexe. Rendez-vous


le mois prochain pour le kabula du 3e jour de jeune. A bientôt

Comments


 

Spiritualité, Amour, Renaissance...

Vers une existence Multidimensionnelle

centre mbongi thérapie holistique
PayPal ButtonPayPal Button
bottom of page